Effacer ces peurs (TIPI)

Technique d’Identification sensorielle des Peurs Inconscientes = TIPI

woman-865021_1920Voici une nouvelle approche révolutionnaire pour ne plus souffrir physiquement de vos émotions. Conçue et mise en pratique par M. Luc NICON expert en pédagogie et en communication comportementale.

TIPI prend en charge, les sensations physiques qui sont présentes au moment de l’angoisse, peur, colère…. Notre corps est la clé pour stopper nos souffrances émotionnelles.

Pour quoi ?

Revivre sensoriellement l’origine de nos difficultés émotionnelles qui s’invitent dans notre quotidien à la moindre occasion, pour les réguler définitivement, afin de retrouver notre liberté d’action.

Se débarrasser d’une émotion forte et embarrassante. Exemple : agoraphobie, claustrophobie, peurs irrationnelles, stress, angoisse, colère, inhibition, phobie, agacement, irritabilité, tyrannie, panique, tristesse….

Pour qui ?

Absolument toutes les personnes prêtes à vouloir se débarrasser de leurs blocages ; enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, personnes souffrantes.

Comment ?

Nous sommes tous dotés d’une fonction de régulation émotionnelle, de manière simple, disponible et efficace.

Sa mise en œuvre ne s’accompagne d’aucun risque, d’aucun effet secondaire, son caractère est écologique (le respect de notre intégrité physique et psychique).

Tout d’abord, apprendre à repérer la venue d’une émotion négative et prendre le temps de la recevoir.

C’est en partant de cette émotion et de notre capacité naturelle à la revivre sensoriellement, concrètement et physiquement, qu’on va se guérir.

Il va ensuite s’agir de lâcher prise mentalement, de se laisser aller et de se mettre dans un état d’observation de sensations corporelles. Ceci dans le confort sécurisant d’un bon fauteuil pour pouvoir passer à la phase principale du processus.

C’est à ce moment que je vous accompagne en respectant le protocole de cette science, pendant moins de 2 minutes.

Commeisolated-1197345_1920nt savoir si on est guéri ?

Après la séance, lorsque l’on repense à la scène, il n’y a plus d’émotion.

Puis, lorsque l’on vit à nouveau une situation similaire dans la vie courante, on peut constater avec plaisir que les émotions liées à cette même scène, ne nous habitent plus.

Exemple de cas particulier :

On ne peut pas traiter deux émotions en même temps. Exemple : peur de l’examen : j’ai peur de ne pas savoir, j’ai peur de la punition, j’ai peur de me dévoiler, j’ai peur de….Il y a dans ce cas un bouquet garni d’émotions. Il conviendra de faire autant de séances que d’émotions, pour pouvoir les guérir une à une.